Cadenas d'amour

Publié le par Réjane

Lequel d'entre nous n'a jamais gravé les initiales de son amoureux en secret? Que ce soit sur les bancs de l'école, le tronc d'un arbre, son journal intime...

 

DSCN4563

 

Et bien voilà un endroit à Paris où les éternelles fleurs bleues pourront se rendre en compagnie de leur amoureux. Il s'agit du Pont des arts, un peu d'histoire :

 

DSCN4538

 

C'est en prenant modèle sur une réalisation anglaise que Napoléon Bonaparte fera construire la passerelle du pont des arts en 1804, c'est alors le premier pot métallique de Paris. Fragilisé par les bombardements de la première guerre mondiale, il sera fermé au public avant de s' effondrer sur plus de soixante mètres en 1979 suite à un choc avec une barge.

 

DSCN4541

 

DSCN4542

 

C'est donc sur ce pont, que les amoureux ont choisi d'immortaliser leur amour en y attachant des cadenas. L'origine du cadenas comme preuve d'amour est ancienne, on la rapporte au temps où la ceinture de chasteté préservait les femmes de l'infidélité pendant que leur mari partait en croisade !

 

DSCN4544

 

DSCN4552`

 

Mais elle a été remise au goût du jour par un écrivain italien, Emilio Boccia, qui, dans un de ses romans, racontait l'histoire d'amour de deux de ses personnages qui accrochaient un cadenas à un pont au-dessus du Tibre et jetaient la clé dans le fleuve en se jurant fidélité jusqu'à l'éternité.

 

DSCN4537

 

 

DSCN4547

 

Lorsque l'on se ballade sur ce pont, c'est en effet toute sorte de cadenas que l'on peut découvrir  de multiples pays. J'ai d'ailleurs trouvé cette anecdote assez amusante sur internet : « Une famille slovaque - Dusan, son épouse Ljuka et leur fils Maj, 8 ans - accrochent trois cadenas enchevêtrés à la balustrade, donnent les clés à leur fils qui aura la mission de revenir récupérer les cadenas lorsqu'il sera adulte."C'est très amusant, nous faisons des tas de photos pour l'installation des cadenas, nous en ferons d'autres pour la récupération", explique Dusan.

 

DSCN4558

 

DSCN4557

 

DSCN4568

 

Avis donc aux romantiques : munissez vous d'un cadenas, d'un chéri pour la vie et prenez vous pour les héros d'un roman d'amour et jetez la clé dans la Seine !

 

DSCN4569

 

Chemise : Olga de Polga (Le 66 Champs Elysées), ceinture : Vintage, Jupe : Zara, Chaussures : La Redoute, Sac : Gucci.

 

 

Publié dans Réjane en balade

Commenter cet article

Audrey Marianne 07/09/2010 20:12


Je ne connaissais par l'histoire du pont des Arts, & je suis ravie de la savoir à présent, merci !
Du coup, ça me donne vraiment trop envie d'aller y accrocher mon cadenas :'O.
& Puis de lire le fameux livre dont tu parles ;'D.


Agathe 01/09/2010 17:19


C'est beau les histoires d'amour. C'est magnifique ce symbole du cademas accorché au pont...


Val 31/08/2010 19:08


Je ne peux qu'aimer cette tenue, pour avoir la même jupe et avoir déjà posté un look assez similaire. Donc j'aime ! :-) J'aime aussi ton sac ! ;-) et puis enfin j'aime beaucoup les petites leçons
d'histoire qui agrémentent tes posts. Voilà ;-)


Princesse Pia 31/08/2010 07:31


Je ne connaissais pas vraiment l'origine, merci pour cet éclaircissement !


Réjane 31/08/2010 09:41

Ravie que ça t ait plu !

VeryMuch 30/08/2010 16:28


Mignon comme tout ce symbole du cadenas, je ne connaissais pas cette tradition, belle symbolique :)

Très belle tenue comme à ton habitude, toujours un peu rétro mais une "rétro moderne", j'aime beaucoup ;)