Exposition Crime et châtiments

Publié le par Réjane

L'exposition Crime et Châtiments se déroule actuellement au Musée d'Orsay. Comme il était interdit de prendre des photos, je ne vous présenterai ici que quelques photos de mon look du jour, prises devant le musée et j'essaierai de vous parler du mieux possible de l'exposition temporaire.

DSCN2884

 

DSCN2886

Dans une entrée sombre, tableaux de maîtres (Goya, Gericault, Picasso, Magritte...) dessins (Victor Hugo entre autre), articles de journaux, machines de tortures se regroupent autour de différents thèmes : la mort bien sûr, abordée sous l'angle de l'homicide, la peine de mort, la folie mais aussi la passion que suscite tout ce genre de débordements humains depuis des siècles.DSCN2890

 

Au début du XIXeme siècle, des pages uniques de faits divers étaient distribuées comme un journal dans la rue, des illustrateurs représentaient la scène de crime qui constituait le fait divers en question. Ces pages étaient appelées des « canards » et passionnaient la population française, comme c'est le cas encore aujourd'hui à travers par exemple le magasine « Détective » ou bien encore l'émission « Faîtes entrer l'accusé ».

DSCN2893

 

 

DSCN2894

D'autre part, le thème de la justice est également abordé très nettement avec d'un coté des portraits de magistrats et de l'autre des dessins et oeuvres de Victor Hugo fervent défenseur des droits de l'homme.
La justice de l'époque en prend aussi pour son grade avec des caricatures d'avocats « vous êtes condamnés mais vous avez eu la joie de m'entendre plaider ».

Cette oeuvre de Friant baptisée " La peine capitale"a été l'une de celle qui a le plus retenue mon attention par son réalisme

 

guillotine

 

Puis celle là intitulée "La vague" de Carlos Schwabe que je trouve glauque à souhait...

 

 

La vague schwabe

 

 

Une exposition qui m'a vraiment plu, déjà pour son thème plutôt sombre et original puis pour l'évolution de la perception des « crimes et châtiments » à travers les époques (on remarque d'ailleurs que les peintres représentaient fréquemment des femmes criminelles, car les crimes exécutés par les femmes étaient beaucoup plus scandaleux: la femme, « sexe faible » qui donnait la vie) et l'interprétation qu'en ont fait les artistes, mais aussi l'évolution de la justice en France.

 

 

 

D'autant plus lorsqu'on sait que cette exposition est à l'initiative de Robert Badinter qui a plaidé en faveur de l'abolition de la peine capitale en France en 1981...

 

Veste en jean : Diesel, Robe : Sessùn, Collants : Dim, Ballerines : Marc Jacobs, Sac : Chloé.

Commenter cet article

Maud 07/06/2010 23:06


Complètement fan de ta robe, elle me fait penser aux tuniques Comptoir des Cotonniers de la saison passée !
Splendide ;)


Réjane 08/06/2010 08:53

Merci !

Golby 29/05/2010 01:03


Sympa cette tenue et l'expo avait l'air super intéressante


shoppette 28/05/2010 21:50


J'aime bcp les photos avec la grosse bête (tu as l'air d'une minipousse à côté et c'est chou).


Réjane 28/05/2010 22:44

Mais je suis une minipouce :-)

Lnnn 28/05/2010 20:12


J'avais justement prévu d'aller voir cette expo. Merci pour ton impression!!

Lnnn


Fringues et macarons 28/05/2010 19:33


Jolies photos. J'adore ton sac !! Bises


Réjane 28/05/2010 20:08

Merci bises !