Le concert

Publié le par Réjane

Avoir une maman organiste, c'est pas banal.
C'est ce qui m'a donné l'occasion, petite, d'assister à des tonnes de messes, mariages et autres enterrements l'été lorsque j'étais en grandes vacances et que je ne voulais pas rester seule à la maison.

 

DSCN2484

 

                             DSCN2478

J'étais en haut, à la tribune et je dansais au gré du rythme plus ou moins soutenu puis je pouvais  ensuite admirer ou critiquer la robe de la mariée, voir le nombre de billets qui composaient le panier de la quête ( et accessoirement voir quels étaient les radins qui déposaient des pièces jaunes) ou bien encore compter le nombre de gens qui regrettaient un défunt perdu.

 

                                   DSCN2473

                        DSCN2507

 

Pour l'anecdote sombre, je me souviens  de funérailles où le défunt était venu seul. Il avait en effet trouvé pour seule famille, ma mère à l'orgue, le prêtre (qui en l'absence de public avait largement écourté la messe) et moi.

 

                                   DSCN2469

 

DSCN2485

 

DSCN2518

 


Mais ne croyez pas que ces cérémonies me donnaient le cafard, le fait d'être spectatrice de ces situations peu ordinaires me donnait un sentiment de puissance, un peu comme si je gouvernait depuis mon siège, assise à la droite du bon Dieu . Assister  à ces différentes messes me permettait de forger mon oreille musicale au goût du classique et d'appréhender différemment les moments clés d'une vie depuis le lieu le plus privilégié de l'Eglise « sorte de carré VIP  catho ».

 

DSCN2503

 

DSCN2519

 

Des années après, l'orgue reste un instrument à vent vraiment particulier.
Forcément associé aux Eglises, on pense tout de suite à la marche nuptiale ou...funèbre.
Mais l'orgue ne se résume pas uniquement aux sacrements, cet instrument impressionnant ouvre une palette d'oeuvres qui reste méconnue du grand public.

 

DSCN2490

 

DSCN2522

 

DSCN2520

 

DSCN2481

 

Cet après midi j'ai eu la chance d'entendre des morceaux de Bach, Haendel, Poulenc et Dubois.
Une fois  le concert fini, je me suis levée en robe du dimanche et j'ai applaudi de tout mon coeur ce que j'avais entendu cet après-midi qui résonnait comme un hymne depuis mon enfance ; car même si ne sais pas en jouer, j'ai la grande fierté d'avoir une maman artiste.

 

DSCN2524

 

Perfecto : Zara, Robe : Edith & Ella, Collants : Dim, Chaussures : Zara, Headband : Claire's.

Commenter cet article

olivier 12/10/2010 14:41


Waow, ton sourire est magnifique, le perfecto te va à ravire, t top.
Biz


Réjane 12/10/2010 14:44

Voilà qu'il est agréable de voir un homme laisser un commentaire ! Ravie de ta visite Olivier et à bientôt :-)

Les Ringardes 19/05/2010 14:37


Super tenue ! très jolie robe
Bisous
e


Réjane 19/05/2010 15:03

Merci ! Un petit createur danois qui fais de très jolies choses !