Mon Trapèze Céline

Publié le par Réjane

Mon trapèze n'est si une figure géométrique, ni une posture de gymnaste. Pourtant, Dieu sait si j'ai du jouer d'acrobaties modesques pour l'obtenir, mon trapèze. Repéré par mon oeil affuté lors d'un passage éclair en voiture rue Victor Hugo, j'étais tombée en pâmoison face au nouvel élu de mon coeur. Trônant fièrement du haut de son présentoir, le Classique de chez Céline avait déployé ses ailes pour devenir le « Trapèze ».

 

DSC01042

DSC01046

 

C'est donc tout naturellement que je me suis rendue en boutique  pour contempler de plus près l'objet de toutes mes convoitises. Il était parfait : l'alliance des lignes parfaites et épurées de la maison Céline combinées au style insufflé par Phoebe Philo. Parfait, oui. Mais déjà pris (je parle toujours d'un sac à main là) Tandis que plusieurs trapèzes se pavanent dans la vitrine, aucun n'est pour moi. Car messieurs dames, croyez-le ou non, mais les sacs en vitrine de chez Céline ne sont pas à vendre. Voilà comment, je suis repartie bredouille ou plutôt brecouille comme on dit dans le bouchonnois.

 

DSC01045

DSC01043

 

C'est finalement au détour d'une visite Printanière boulevard Haussmann que je l'ai recroisé. Comme un oasis fashion, un mirage modesque. Pire encore. Un signe du destin (non, je n'en fait pas trop). Cette fois-ci, le Printemps  ne pouvait pas me faire ça (pas lui!), le Trapèze sera à moi. Et là, c'est le drame. ô rage, ô désespoir. Les trapèzes sont en effet très demandés et la maison Céline se plaît à les distiller au compte-goutte (faisant ainsi monter le baromètre du désir et accessoirement la sensation de posséder un précieux trésor) Et je ne sais pas s'il y a un rapport avec le fait que je sois une proie consumériste et faible mais je suis complètement tombée dans le panneau.

 

DSC01041

 

La mise en scène de Céline est donc très efficace : la réservation, l'attente puis enfin, l'appel de la vendeuse renforcent l'envie d'avoir envie d'un sac à main (Johnny sort de ce corps) Présenté ici dans sa version « déployée », le Céline sait aussi se faire carré...A venir très vite dans le prochain article...

 

DSC01057

DSC01058

 

Photos : Angie'h (plus de photos sur son blog)

 

Robe : Vintage, Chaussures : Cosmo, Lunettes : Chanel, Sac : Céline "Trapèze" modèle Terracotta

Commenter cet article

aude 30/07/2012 15:27

Bonjour,

si jamais vous souhaitez le vendre, je suis interessée.
Je le cherche desesperement....

Bonne journée
Aude

Gilberte 19/04/2012 11:10

Je decouvre peu a peu ton blog et tres honnetement j adore ! bravo

Réjane 21/04/2012 21:58



Merci beaucoup :)



Léti 19/04/2012 09:20

J'adore ta manière d'écrire !! C'est vrai que ce sac est de toute beauté,

Bises
Léti

Réjane 21/04/2012 21:59



C'est gentll merci ! Bises



Lou 18/04/2012 23:12

Je suis fan de ton nouveau sac, les couleurs subliment vraiment sa découpe ! Mais je suis presque autant sous le charme de ta robe, ou plutôt de la partie jupe de ta robe : comme un joli jupon
blanc de printemps !

Réjane 21/04/2012 22:00



Merci :)



valentina 18/04/2012 22:48

superbe, j'avoue que le mélange des cuir et la bandouillère me plait

Réjane 21/04/2012 22:00



:)